Quelle que soit l’exactitude de ses théories, le mérite de Thalès est de tenter d’expliquer la nature par la nature : les divinités ne dominent plus le monde, elles s’y intègrent. La puissance divine appartient à un cosmos qui obéit désormais à des principes naturels ! Et les humains se découvrent la capacité de comprendre le monde : en d’autres termes, les Milésiens mettent les dieux à la porte !

Soutenez Meybeck BD sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *